ISA RMN 2016  (28).JPG

LE CENTRE DE RÉSONANCE MAGNÉTIQUE NUCLÉAIRE À TRÈS HAUTS CHAMPS DE LYON (CRMN, UMR 5082) RECRUTE DEUX POSTES DE SUPPORT À SON INFRASTRUCTURE

Il s’agit de deux contrats de 12 mois en CDD, avec la perspective d’un renouvellement et d’une titularisation par voie de concours.

 

POSTE 1 : INGÉNIEUR(E) DE RECHERCHE EN SPECTROSCOPIE RMN EN SOLUTION

L’ingénieur(e) de recherche sera en charge de projets d'accueil sur des thématiques de RMN biomoléculaire en solution. Il/elle supervisera le fonctionnement des spectromètres à très hauts champs, les phases d’installation des sondes et des consoles, leur maintenance ou leur évolution, en lien avec les autres personnels techniques, les chercheurs du centre et le constructeur. Il/elle sera acteur dans les principaux dossiers concernant le fonctionnement technique de l’infrastructure (collecte de l’hélium, rénovation des réseaux, etc). Il/elle intégrera une équipe technique déjà constituée de trois ingénieurs de recherche et en parallèle participera aux activités de recherche en RMN hyperpolarisée en solution (DNP par dissolution), en participant au développement de l’instrumentation et de la méthodologie ainsi qu'à l’encadrement des étudiants au sein du groupe du Prof. Sami Jannin. L’ingénieur(e) sera formé(e) à l'utilisation de l'instrumentation de DNP par dissolution et à la préparation d'échantillons, afin d’accompagner les étudiants et chercheurs dans la mise en place et le respect des bonnes pratiques (sécurité, utilisation des appareils, espaces communs). Il/elle sera acteur au sein de projets de recherche.

POSTE 2 : INGÉNIEUR(E) D’EXPLOITATION EN INSTRUMENTATION RMN

L’ingénieur(e) d’études sera chargé(e) de la maintenance quotidienne de l’ensemble des instruments de mesure du laboratoire afin d’en garantir le fonctionnement optimal pour l’ensemble de la communauté scientifique ayant accès à ces machines. Il/elle participera aux phases d’installation des nouveaux équipements et de l’infrastructure technique de la halle des spectromètres. Il/elle intégrera une équipe technique déjà constituée de trois ingénieurs de recherche, auxquels il/elle sera en appui pour l’accueil des utilisateurs extérieurs, et s’impliquera en particulier dans l’organisation de l’ouverture des données RMN et de l’accès à distance aux instruments.

CONTACT

Les candidat(e)s peuvent dès à présent envoyer leur dossier par mail à anne.lesage@ens-lyon.fr, sami.jannin@univ-lyon1.fr et guido.pintacuda@ens-lyon.fr comportant un curriculum vitae, une lettre de motivation et les informations de contact de 3 personnes de référence.